Rabelais

Jeudi 15 mars à 19h
Vendredi 16 mars à 20h30
Samedi 17 mars à 19h
Dimanche 18 mars à 15h30
Mardi 20 mars à 19h
Mercredi 21 mars à 20h30
Jeudi 22 mars à 19h
Vendredi 23 mars à 20h30
Dimanche 25 mars à 15h30
Mardi 27 mars à 19h
Mercredi 28 mars à 20h30
Jeudi 29 mars à 19h
Mardi 3 avril à 19h
Mercredi 4 avril à 20h30
Jeudi 5 avril à 19h
Vendredi 6 avril à 20h30
Dimanche 8 avril à 15h30

Attention, il n’y aura pas de représentation le 24 mars, les 30 et 31 mars, ainsi que les 1er et 7 avril 2018. 

(c) Miliana Bidault


Rabelais

de Jean-Louis Barrault

Musique originale Marc-Olivier Dupin
Mise en scène Hervé Van der Meulen
Chorégraphie Jean-Marc Hoolbecq
Scénographie et accessoires Claire Belloc

Costumes Isabelle Pasquier
Lumières Stéphane Deschamps
Maquillage Audrey Millon
Assistants Julia Cash, Ambre Dubrulle et Jérémy Torres
Chefs de chant Juliette Epin-Bourdet et Pablo Ramos-Monroy
Son et régie générale Arthur Petit

Coproduction Le Studio d’Asnières et le Théâtre Montansier de Versailles
Avec la participation artistique du Studio – Ecole Supérieure de Comédiens par l’Alternance

Avec Etienne Bianco, Clémentine Billy, Loïc Carcassès, Aksel Carrez, Benoît Dallongeville, Ghislain Decléty, Inès Do Nascimento, Pierre-Michel Dudan, Délia Espinat-Dief, Valentin Fruitier, Constance Guiouillier, Théo Hurel, Thomas Keller, Nicolas Le Bricquir, Olivier Lugo, Juliette Malfray, Mathias Maréchal, Pier-Niccolo Sassetti, Jérémy Torres et Agathe Vandame

À partir de 15 ans
Durée : 2h50 (entracte compris)

En 1968, Jean-Louis Barrault et sa troupe créaient à Paris un spectacle baroque et fou, osant une adaptation ambitieuse, ludique et délirante de l’œuvre Rabelais, conteur et romancier, mais aussi grammairien, poète, philosophe, médecin, jurisconsulte, astronome, maître en philosophie… Pantagruel, Gargantua, et les Tiers, Quart et Cinquième livres en une seule soirée !

À n’en pas douter les livres de Rabelais sont des textes à dire, et donc à jouer ! Nous voilà en présence d’une matière festive, composée de joyeux propos de table, car l’on y mange et l’on y boit beaucoup. La « dive bouteille », tient une place primordiale dans cette œuvre où joie et vin sont maîtres de cérémonie : ils permettent de mettre tout sens dessus dessous.

Rabelais a inscrit dans son œuvre toute l’actualité événementielle et culturelle de son temps, accumulant les références contemporaines. Mais par son imagination, sa verve et sa bouffonnerie, il dépasse ce cadre et rejoint l’intemporel et l’universel : il suggère une nouvelle vision de l’homme, une nouvelle philosophie et une autre éthique de la vie. Il est ainsi profondément homme de la Renaissance, et au-delà, homme du Renouveau. Et tout cela dans un immense éclat de rire pour aborder les sujets les plus complexes, faire passer les plaisanteries les plus saugrenues, mais aussi soigner l’âme et le corps : Rabelais pratique la thérapeutique du rire, rire qui se recommande aussi comme le meilleur moyen suggéré par les Anciens pour faire passer un message sérieux et difficile.

La pièce de Barrault n’a jamais été rejouée depuis 1968 et j’y vois là, avec la complicité de l’équipe du Studio d’Asnières et les forces du Théâtre Montansier de Versailles, matière à créer un vrai spectacle de troupe, alliant théâtre, danse et musique. Une grande fresque qui saura osciller entre le Rabelais « éternel rieur » et la figure du sage et de l’humaniste.

Hervé Van der Meulen

 

L’Esprit de Rabelais est toujours là – Article d’Armelle Héliot pour Le Figaro (09/03/2018)

Hervé Van der Meulen, comédien et metteur en scène, directeur du Studio Théâtre d’Asnières, reprend l’adaptation de Jean-Louis Barrault avec une vingtaine de jeunes comédiens tous issus d’une des meilleures écoles de formation, sise à Asnières, l’École Supérieure de Comédiens par l’Alternance (ESCA).

Le texte a été légèrement allégé, mais l’esprit est là. Un théâtre de tréteaux, enjoué et fraternel, une « action dramatique » plutôt qu’une pièce classique, et des interprètes qui se sont soumis à une discipline sans faille. Ils savent jouer, faire de la musique, chanter, danser. Ils savent passer à toute allure d’un personnage à l’autre, être dans le choral ou dans le monologue, croquer rapidement une silhouette ou s’installer dans une partition. Bref, ils sont remarquables ! (…)

Scénographie intelligente

C’est Rabelais, tout pur et tout cru. Il ne faut pas s’effaroucher.

« Amis lecteurs, qui ce livre lisez
Despouillez vous de toute affection
Et, le lisant, ne vous scandalisez
Il ne contient mal ne infection.»

L’adaptation rafraîchit cette belle langue du XVIe siècle. La partition de Marc-Olivier Dupin, la chorégraphie de Jean-Marc Hoolbecq donnent de très belles couleurs à la représentation qui se déploie dans une scénographie simple, libre, intelligente de Claire Belloc. Sur des bases de costumes noirs, des éléments plus colorés définissent les personnages, tels que les voit Isabelle Pasquier.

Tout cela est harmonieux et ingénieux. Le spectacle file très vite et l’on rit énormément.

« Mieulx est de ris que de larmes escripre, Pour ce que rire est le propre de l’homme.»

Il y a là une grâce, une énergie chaleureuse, une bonne humeur contagieuse. À partager d’urgence.
Vous aurez envie de relire Rabelais et de retourner au théâtre !

 

 

Réservations au 01 47 90 95 33 ou par mail à billetterie@studio-asnieres.com.

Contacts

Marine Badetz
Chargée de communication et des relations publiques
01 47 90 95 33
marineb@studio-asnieres.com

Miliana Bidault
Chargée de la pédagogie Ecole du Studio et ESCA
01 47 90 71 51
milianab@studio-asnieres.com

Tatiana Breidi
Directrice adjointe
01 47 90 71 54
tatianab@studio-asnieres.com

Nicolas Lovatin
Chargé de missions
06 80 77 88 65
nicolasl@studio-asnieres.com

Bruno Marchini
Régisseur costumes
06 07 24 85 98
brunom@studio-asnieres.com

Audrey Millon
Administratrice
01 47 90 71 52
audreym@studio-asnieres.com

Arthur Petit
Régisseur général
06 16 22 25 51
arthurp@studio-asnieres.com