Femme disparaît (versions) de Julia Haenni – Lecture publique #3

de Julia Haenni - Traduction Julie Tirard


(c) Lama Amzubairi

Dans un appartement, une femme attend que quelque-chose se passe. Une femme qui représente toutes les femmes et dont les pensées se déploient grâce aux corps féminins qui se multiplient et se croisent sur scène et hors-scène.
Ensemble, elles portent et laissent percevoir des sous-textes, des aveux, des tabous, des doutes, des paradoxes, des contradictions, des malentendus et des évidences sur ce que c’est “qu’être femme” aujourd’hui.

Nous nous sommes laissées porter par l’élan des mots pour construire un parcours scénique au sein duquel les interprètes, texte en main, peuvent redécouvrir sans cesse le sens des mots et rêver sur les espaces vides que l’écrivaine laisse au lecteur.
Car oui, dans le texte de Julia Haenni, il y a beaucoup d’espaces vides, de tirets, des cartes blanches, des pages blanches ou le dialogue (verbal et corporel) reste à écrire. Comme si elle voulait nous dire : “ Voilà ! Je vous offre le temps et l’espace pour aborder ces sujets de femmes. Ils nécessitent d’être traités, mais aussi d’être réinventés pour être perçus autrement, pour trouver des formes qui expriment leurs complexités.

Cette lecture nous a donné le courage de traverser à la fois les stéréotypes, les réalités et les changements de paradigme “d’être femme”.
Qu’est-ce qui apparaît et qu’est-ce qui disparaît  quand on essaie de décortiquer ce qui implique d’exister dans ce monde en étant femme ? Quels mouvements, quels sons, quelles images, quels mots viennent nous secourir et révéler ce qui fait de nous une seule et plusieurs femmes à la fois ?

Mariana Montoya Yepes et Altynay Tuganbekova

L’autrice – Julia Haenni

Julia Haenni, née en 1988, travaille en tant qu’écrivaine indépendante, interprète et metteuse en scène en Suisse et en Allemagne. Elle a fait des études en arts du spectacle et études germaniques à Berne et Berlin, puis suivi une formation de metteuse en scène à la Haute École d’art de Zurich (Université des Arts).

Julia Haenni travaille depuis toujours au-delà des frontières, des formats et des structures de travail, avec des comédien.ne.s et musicien.ne.s, adultes, amateur.rice.s, adolescent.e.s et enfants, dans des théâtres institutionnels, dans des collaborations libres, dans des écoles, la plupart du temps en collectif et souvent en création collective. Elle conçoit le théâtre comme une invitation.

lundi 14 février 2022 | 19h

Mise en lecture Mariana Montoya Yepes et Altynay Tuganbekova

Julia Haenni est représentée par L’Arche – agence théâtrale www.arche-editeur.com

1h45

AvecShannen Athiaro-Vidal, Anaël Azéroual, Aleksandra Betanska, Aglaé Bondon, Fany Otalora et Léa Tuil / et avec Marie-Camille Le Baccon et Fiona Stellino