WASTED – FRACASSÉ.E.S

de Kae Tempest


(c) Paul Desveaux

Ted, Charlotte et Dany célèbrent la mort de Tony dans l’excès, en buvant et en se droguant. Mais que serait devenu Tony ? Et ell.eux, que sont-iels devenu.e.s en 10 ans ? Malheureux.euses. Traversé.e.s par une étrange culpabilité : iels ne font rien pour que ça change, se complaisent dans le malheur et regrettent le temps où tout semblait possible.
Après la perte de leur ami, les personnages vont aussi faire face à un autre deuil, celui de leur futur glorieux. Il est dur d’accepter de ne plus avoir de « possibles ». Je me souviens du choc quand j’ai vu à la télévision un joueur plus jeune que moi entrer sur un terrain de foot. J’ai alors enterré un rêve d’adolescent, devenir footballeur professionnel. Et les rêves qui nous paraissaient si facilement atteignables hier semblent aujourd’hui irréalisables.
Maintenant, je suis adulte, je dois faire le deuil de toutes ces possibilités pour mon avenir, me reconstruire un idéal de bonheur dans lequel je puisse m’épanouir, plus terre-à-terre.
Peut-être qu’accepter le sacrifice de nos idéaux et de nos fantasmes est un acte plus héroïque qu’on ne le croit ; les plus grands mythes sont pleins de martyr.e.s et de sacrifices. Et la beauté n’appartient peut-être pas qu’au grandiose.
Ce texte bouscule mon rapport au théâtre et à la littérature. Comme si cette pièce avait manqué à ma jeunesse. Kae Tempest pose un regard sans misérabilisme ni grandiloquence, n’évitant ni le ridicule ni la médiocrité des drames et des joies de ses personnages. En les assumant, iels deviennent grand.e.s et beaux.elles sous l’œil du.de la spectateur.rice.

Martin Jobert

 

vendredi 16 décembre 2022 | 20h

samedi 17 décembre 2022 | 18h

Carte blanche à Martin Jobert

Mise en scène Martin Jobert

Assistanat à la mise en scène Fabien Chapeira

Musique Raphaël Mars

Scénographie Louis Heiliger

Durée 1h30 / À partir de 15 ans

AvecSimon Cohen, Tristan Pellegrino et Kim Verschueren


Acheter un ticket