Par les villages de Peter Handke


(c) Miliana Bidault

Peter Handke est l’un des plus grands écrivains des XXè et XXIè siècles tant son écriture s’affranchit de toutes les règles de la littérature. Il fait entendre d’autres sensations, d’autres intelligences.

Dans Par les villages, Peter Handke fait entendre une autre voix, issue du Cosmos, une voix de notre terre.
Par les villages est l’épopée du quotidien. Un chantier, des ouvriers, un village, la vie de chaque jour deviennent la matière d’une vie autre, à laquelle on ne prêtait jusque-là pas attention. C’est cela que raconte le poème dramatique.
L’un des frères, parti pour la ville, devenu écrivain, est exclu de l’héritage par son frère et sa sœur à son retour. Le village est métamorphosé par la vie moderne. Pancartes et panneaux indicateurs ont tout envahi.
Pourtant tout bascule déjà dans une ère nouvelle, celle de Nova, qui ne proclame aucune vérité mais annonce un regard nouveau. « Laisser s’épanouir les couleurs ».

Peter Handke est l’un des rares auteurs contemporains qui s’extrait de tout dogme médiatique pour au contraire s’ouvrir à l’extraordinaire singularité de chaque individu, et affronter tous nos combats intérieurs.
Par les villages reste une prière, unique, inégalée, un poème dramatique. Pour toutes les actrices et tous les acteurs qui aiment dire, proférer, chanter, jouer, danser…

À notre tour de passer par les villages.

Étienne Pommeret

du 19 octobre au 19 novembre 2021

Stage dirigé par Étienne Pommeret