Résidence d’écriture de Julien Thèves au Studio l ESCA

(c) Miliana Bidault

Dans le cadre d’un partenariat entre la Région Ile-de-France et l’ESCA, je serai en résidence à l’ESCA de janvier à juillet 2021, en tant qu’écrivain.

Que ferons-nous ?
Hé bien je crois que nous parlerons d’écriture.
Et que nous écrirons ensemble.

Avec Tatiana Breidi et l’équipe de l’école, nous avons fait le pari de proposer un moment d’ouverture à la littérature et à la pratique littéraire, au-delà des textes de théâtre, rencontrés déjà par le jeu d’acteur.
Au-delà du métier de comédien.ne, les apprenti.e.s « apprendrons » avec moi à écrire, à explorer leur imaginaire, leurs sensations ou leurs émotions par l’écriture.

J’écris depuis vingt ans et l’écriture m’a beaucoup apporté : l’écriture c’est du jeu, c’est comme un jeu d’acteur, on traverse des espaces inconnus, on crie sa rage ou on exprime sa tristesse, on est le maître du monde – ou, parfois, bien peu de chose. Ce sont tous ces états de la création qui sont beaux. Je suis sûr que les comédien.ne.s explorent un peu de tout ça quand ils jouent, quand ils disent les textes des autres.

Avec moi, durant quelques après-midis, les apprenti.e.s essaieront d’écrire leurs propres mots. Ils les liront à voix haute. Ils essaieront d’inventer une histoire, des histoires. Ils pratiqueront l’autobiographie ou, s’ils préfèrent, des histoires inventées (il n’y a pas toujours beaucoup de différence entre réel et fiction).

Bien sûr, je parlerai aussi de ma pratique d’écrivain. Et je  proposerai des exercices littéraires afin de leur donner envie d’écrire.

Ensemble, nous pourrons imaginer des textes qu’ils pourront ensuite, toutes et tous, incarner sur scène.

Grâce à eux – et peut-être grâce à moi, qui écrirai aussi – nous produirons des histoires, des dialogues, des fragments, des éclats littéraires que nous pourrons faire tenir ensemble et restituer sur scène.

Julien Thèves

 

Lien vers le site remue.net (site de la Région Ile-de-France).

du 7 janvier au 16 juillet 2021

Stage dirigé par Julien Thèves