Stage Claudel – Le Soulier de satin


(c) Miliana Bidault

Dans ce travail, des acteurs, des actrices, un auteur : Claudel. C’est suffisant pour faire du théâtre.

Des voix, des timbres de voix, des corps, pas de cache, des âmes à nu qui parlent et se répondent dans la générosité.
Claudel permet d’explorer cela dans la langue qu’il produit en ouvrant une infinité de pistes de jeu, allant de la plus grande trivialité au lyrisme épique dans un ludisme salvateur.

Comme Dona Musique dans Le Soulier de Satin, il faut faire feu de tout bois pour que la beauté émerge. Amusons-nous avec les mots, avec la musique, faisons théâtre de tout, soyons inventifs. Si vous savez jouer d’un instrument par exemple, apportez-le.

Que serait un comédien sans son intelligence de texte et sa capacité à rendre audible, intelligible toute écriture en faisant des choix conscients. Jeu sur les sonorités, sur la structure de l’écriture en vers et donc en souffle à éprouver. Nous travaillerons dans le cadre strict qu’est la langue de Claudel et chercherons à faire de cette contrainte un véritable espace de liberté et de sensibilité.
Nous nous concentrerons sur Le Soulier de Satin. Cette œuvre fleuve offre une multitude de scènes de genre différent.

Thomas Bouvet

du 7 septembre au 8 octobre 2021

Stage dirigé par Thomas Bouvet